28/09/2009

Petite allumette

Ce n'est pas tres orignial, je sais. Mais j'ai reu un des tout premiers textes que j'ai ecrits sur ce blog en 2004. Meme si c'est dur, je me souviens de chaque emotions derriere chaque ligne:

 

 

 

Petite allumette, souffre

De quoi

au juste ?

Je choisis

de ne pas savoir

ou chercher à savoir

ou trouver

Où trouver ?

Comment faire ?

Pauvres trompes !

Falopes !

J’ai un poil

sur la langue

 

Amuse-toi seul

bien avec moi !

Pour quoi chercher ?

se haïr ?

quand on s’aime ?

quand c’est fini !

Sinon bien

 

On se masturbe

ensemble

seul

danse, on lit

Danse le fauteuil

Danse la voiture

on n’imagine

même pas

se montrer

deux

Avec d’autres

Deux ?

peurs

qu’ils voient

sept branlettes

enfer anales

 

suce-moi

le cerveau

je te sucerai

La peine

 de tes orgasmes

L’orgasme arrive

Il est temps

de partir

Jusqu’au prochain

Attouchement…

 

 

C’est horriblement beau.

00:31 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Waouw... Te voilà merveilleusement inspirée de nous reposter ce superbe texte !
La mémoire s'efface, elle nous revient en émotions.
Bises, bonne nuit (?) et bonne semaine.

Écrit par : le Râleur.na | 28/09/2009

ah! je ne te connaissais pas à l'époque, mais guère plus tard. ce texte est magnifique mais le réécrirais-tu de la même manière aujourd'hui? ta vie a tant évoluée Marie!!!!
je t'embrasse, fais de gros bisou aussi à la trés jolie Lola! à bientôt ma douce.

Écrit par : mimi | 28/09/2009

Joli !!!
normal que je le vois à droite bien aligné et serré en marge ?
gros bisous

Écrit par : nanny | 29/09/2009

Haha merci :)
Sans doute je n'aurais pas la force d'etre aussi tranchante mais qui sait !

Haha oui nanny c'est normal je l'avais ecrit de cette maniere la a l'epoque j'y reste fidele !

Écrit par : marie@ | 01/10/2009

Une bonne idée ! car je ne le connaissais pas étant nouvelle (depuis 2009)
Un festival de mots érotiques et tranchants
Bon dimanche
Marcelle

Écrit par : Paquesmarcellemar | 04/10/2009

Les commentaires sont fermés.