09/06/2009

L'addition

Se rendre compte qu'on ne s'aime plus

Qu'on a laisse le temps courire

Et prendre en compte qu'on ne veut plus

Qu'on ne veut plus donner mais fuire

Mais vivre un conte qu'on ne reve plus

Qu'on enfouit au fond des tirelires

Au bout du compte, on ne parle plus

On se laisse fondre aux pleurs, aux rires

Et on se dit "Adieu"

 

11:39 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Marie... Ce matin c’est pour moi, le plaisir de venir te lire…avec mon petit café, bien sur !
J’espère de tout mon cœur que tu vas bien,malgré la négation de tes mots qui ne sont pas personnel..J'espère !
Je te souhaite une excellente journée….
Je t’envoie de douces pensées amicales…

Écrit par : Chadou | 10/06/2009

T'inquiete Chadou
Tout va bien :)
Comme dirait Zazie, on n'ecrit pas sur ce qui va bien sur ceux qu'on aime.
L'exutoire de mes actes manques :)

Écrit par : marie@ | 10/06/2009

Les commentaires sont fermés.