17/02/2008

Je m'inquiète !

Je m'inquiète
Je m'inquiète pour rien
Pour un rien
Pour demain
Le matin
Je m'inquiète
Je m'inquiète de toi
Je m'inquiète pour toi
Pour un toit
Que tu n'as pas
Pourquoi pas !

Et pourtant faudrait penser à soi, à la soie que tu déposes sur moi
chaque fois que tu avances vers moi quand je suis triste ou en émoi,
ou bien heureuse et toute à toi.

Je m'inquiète mais je t'aime du plus profond de moi !

 

23:45 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Message in a bottle !!!

Alors y a un truc space qui se passe ! Hier je passe sur mon blog, je vois 96.000 visites ou un truc dans le genre et aujourd'hui je reviens et paf, 104.000 ! Ca fait que j'ai raté le passage au 100.000 ! et je trouve ça quand même un peu beaucoup en une nuit et un jour, non ?
Bref y a qqn qui peut m'explicationner ?

00:12 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/02/2008

Voila la coupe !

P2140016s

23:45 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

en coup de vent !

En vitesse ! Tout va bien !

Toujours pas de nouvelle du groupe ! pas encore mon ordinateur pour bosser de la maison ! mais ma soeur arrive vendredi prochain et j'ai coupé mes cheveux, je posterai une photo plus tard :)

 Portez-vous bien !

03:00 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/02/2008

Sur tes draps

Souvenir

De me languir

Te retenir

Me soutenir

T’enfuir

Et moi souffrir

Et toi partir

Pour me détruire

Sur tes draps

23:17 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Je rougis !

Je rougis à l’idée qu’il me caresse

De ses pensées, de sa tendresse

Je rougis à l’envie qu’il me regarde

De son envie que je regarde

Je rougis au désir qu’il m’enliasse

De ses baisers, de ses soupirs

Je rougis à l’idée de m’abandonner

Aux souffles de nos désirs

Aux moments qui nous font frémir

03:47 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Attendre, à tendre

A tendre la main

Au premier qui embrasse

A tendre la joue

Au premier qui enlace

Attendre l’étreinte

Du premier qui s’efface

Attendre le train

Pour le premier qui passe

Attendre en vain

La fin de ce mouvement qui lasse

A tendre les lèvres

Et recevoir l’angoisse

A fendre la glace

Et la honte qui s’entasse

Attendre que se tendent les mains et les joues

Et prendre enfin sa place !

03:41 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |