24/11/2007

Encore et encore

Rompre l'attente
par le silence
et je m'enivre
au son des Joies
Et je me perds
Comme une proie
qui se libère
de ses appâts
Pour ne pas perdre

Je vous reviens
et me renvois
à la mercie
de mes états
tantôt fragiles
et tantôt las
Ca me sidère
de n’pas être là
Et « nous » me manque

Mais je relis
à petite voie
vous et vos vies
et nos éclats
Même épuisée
par les débats
Je vous retiens
d’oublier ça
Vous êtes toujours présents !

04:29 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

petit coucou du jardin sur un très joli texte,
une toute belle semaine, plein de bisous et à tout bientôt

Écrit par : nanny | 26/11/2007

Les commentaires sont fermés.