04/10/2007

Un bouquet à la main

Un bouquet à la main
Attendant à la porte
De son cœur
La regarde s’éloigner
Pour mieux s’apitoyer 

Une larme à la joue
Se glissant sur le coup
De son heure
Le laisse de côté
Pour mieux s’aimer 

Un espoir au vent
S’envole sur les ailes
D’un papillon doré
Les a séparés

Pour ne pas en souffrir



P9120007

06:34 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

KIKOU Très joli bouquet !
Bonne aprèm et @ très bientôt

Écrit par : Papillon6168 | 04/10/2007

... Tes lettres sont des pétales et tes mots sont des fleurs...
Ressaisis-toi mon bon râleur... tu (re)deviens fleur bleue !
Bises.

Écrit par : le Râleur.na | 04/10/2007

le souffre l'affleure et d'un souffle l'écoeure
pitié dit la porte, le vent m'exhorte
au laisser aller d'une joue salée
car enfin,
un bouc émissaire doit prendre l'air

Écrit par : Mémo | 04/10/2007

Les commentaires sont fermés.