27/08/2007

Et plus personne n’y croit

Pause

Pendant la pose

Je me repose

Je prends les choses

Comme elle se posent

Et je suppose

A chaque pas !

 

J’aime les roses

Et puis les causes

Que tu arroses

Avec tes proses

Qui se déposent

Comme une cirrhose

A chaque foie !

 

Une ecchymose

Que tu imposes

A ceux qui osent

Laisser bouche close

Si tu exposes

Cet air morose

A chaque débat

 

Et sur tes idées fausses

Tu fais monter la sauce

Et reprends une dose

Personne ne s’y oppose

Et toi tu reproposes

On voulait ta métamorphose

Et plus personne n’y croit

10:31 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.