09/02/2007

volontairement

Je m’entortille

Et je m’emmêle

Je me recroqueville

Et les ficelles

De la dentelle

De mon histoire

Me lient les mains

Et me retiennent

Dans tes filets

Et j’aime bien !

04:32 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Comme disait Pierre C'est toujours un mystère
Le début d'une histoire
C'est comme une lumière
Qui se glisse dans le noir
C'est déjà la frontière
La fin du couloir
Et moi je danse
J'ai perdu la mémoire...

Écrit par : la petite etoile | 09/02/2007

Les commentaires sont fermés.