07/12/2006

pesante

Supportable

Indécente

Elle se couche et attend la caresse de la nuit

Pour se réveiller dans un souvenir trop douloureux

Au chaud, emmiellée

Son corps à l’air prisonnier

S’est emprisonné

Où en est-on ?

Que vais-je faire ?

Sans elle …

Repartir à moins un

Revenir en arrière

Pour mieux se rappeler

L’échec de l’histoire d’une autre

Elle repense au vampire

Celui-la même qui lui a donné

A la fois la vie et la mort

Drôle de conséquence

Alliage mortel

Au risque d’une pulsion trop forte

Et tomber dans le vide

D’un lit abandonné

A l’égoïsme

L’égoïsme d’une âme perdue

D’un corps brûlant de maux

Et s’endormir

Mourir

08:35 Écrit par marie@ dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

:-) Bonjour Marie,

Je t'ai découvert en passant sur le blog de Jeanne Sandman.
Tu as l'expression vraie quand tu écris, c'est réconfortant, j'aime ton univers, il ressemble un peu au mien parfois, mais en plus moderne, me semble-til ... ;-)
Si l'envie te prend entre deux spleens, contacte-moi, peut-être pourrons-nous conjuguer nos démons dans un truc qui sécoute, se lit et se regarde...

Cordialement.
::zorg::

Écrit par : Zorg | 09/12/2006

... merci Zorg,

c'est reconfortant de lire un compliment comme celui-là !

Écrit par : marie@ | 11/12/2006

Les commentaires sont fermés.