25/01/2006

pour certaines cela ne voudra rien dire

douce france
en silence je vous regarde
et vous aime
vous attendre
un supplice
long
bon
en silence
vous enchaine
vous taire
vous paraître
des plus élégantes
déchainée
pour mieux serrer les chaines
vous rendre dépendant
vous emprisonner
dans mon emoi
je ne reculerai devant rien
pas même les fantômes
je vous aime douce france
parce qu'en moi vous réveillez
les doigts
les yeux qui dévorent
plus fort que tout
l'étreinte
d'un vampire
qui suce le sang
des puceaux
attention
je griffe

12:36 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.