06/12/2005

 Bienvenue aux mauvais jours ...

Rien à faire

Se sentir fade

Abandonné

Etre mal

Ne pas en connaître l’origine

Déchiré dans le vide

Dans rien

Ne pas même espérer un sourire

Délecter le malheur

Avec plus d’amour

Que de haine

comme la passion

Fusion

Fusionner avec cette douleur vive

Qui ne repose sur rien

D’autre que la bataille

Qu’on livre chaque jour avec soi-même



13:05 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.