24/01/2005

au bon vieux temps...


au bon vieux temps
on écrivait des mots doux
et on mettait des semaines à répondre
on relisait tous à coup
spontanément et sans gène
au bon vieux temps
on patientait des jours entiers
avant d'écrire la réponse
aux avances timides
du prétendant (mon ange)
on prenait tellement le temps
on était pas pressé
c'était d'autant plus gai
qu'il prenne de l'importance
cet amour débutant
mais si fort et si dense
au bon vieux temps

20:18 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.