23/01/2005

se tourner vers demain


 
et puis soudain l'éclair
le déclic
le tremblement de terre
intercybernautique
l'abandon de la mère
les courrants éléctriques
étouffent et se reserrent
il faudra qu'on se quitte

21:02 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.