03/08/2004

nous / je

Avant de penser au NOUS, pensons au Je !

 

L’essentiel, est-ce la phrase ou son point final ?

 

Mieux vaut un petit pas dans le plaisir, qu’un grand pas dans la douleur.

 

Ecoute ce que tu ne peux entendre, tu feras un pas vers la compréhension !

 

Tu as le droit d’être toi, j’ai le droit d’être moi, n’est-ce pas merveilleux ?

 

Ne t’oblige pas à parler en mon nom, la nature m’a doté d’une bouche…

 

Ne sous-estime pas le pouvoir que tu as, aussi  infime soit-il !

 

Regarde ton voisin, avec lui tu peux peut être faire l’impossible…

 

Il y a, dans ton quartier des chapelles, tu peux t’y ressourcer si tu veux !

 

Imagine des milliards d’humains ralliés à une même cause contre une poignée d’hommes avides de pouvoir qui s’y oppose !

 

 



11:51 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.