30/07/2004

...

Toucher les rayons du soleil…

Pour se remplir de lumière

Illumination de la vierge

Célébrée par son origine

Pure

Elle s’offre à la recherche de la vérité

Fera le pas

De passer à travers « elle »

Pour retrouver l’être cher à ses yeux bleus

Océan de larmes asséché

Bouquets de complexes

Eternels mais intégrés

Devenue « ma de laine »

Marie

Ton non

Devant ta toute puissance mise ri corps-dieuse

Se révèle jour après jour

Plus que jamais

Femme

 


10:09 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/07/2004

doux

Souffle sur la lune

Encore brillante de son écume

J’ai reçu ton visage, la brume

Peu a peu s’est dissipée.

 

 

Pousse sur la cime

Un bourgeon une lime

Un baiser comme une rime

Et je me laisse bercer

 

Prendre un chemin nouveau

Se lancer sur les eaux de la tendresse

Regarder la vie à nouveau

Avec mon coeur, tu vois c’est une caresse.

 

J’invente un chant nouveau

Fini les délires qui m’oppressent

J’en ai écrits des maux

J’ai rendez-vous avec madame sagesse

  



16:49 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/07/2004

lumière

Luciole dans le ciel

S’isole dans les airs

S’envole pour se perdre

Encore mais ça sert

 

 

 

L’idole dans les rêves

Décolle pour leur plaire

Recolle le poster

Endort les paupières

 

Loin des soucis planétaires

Loin des maux de ma terre

Loin de tout je m’aère

Je m’envole vers l’iode de la mère

Respire enfin !

 

Personne pour déplaire

Résonne les misères

Des hommes, des sirènes

Je cogne et j’enterre

 

Je suis folle de joie

Je m’emprisonne en toi

J’abandonne là le roi

Je m’aime pour une fois

 



17:21 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/07/2004

X, Y

Je t’écris une chanson

Une belle ode

Rien que pour toi

Petit prince, petite princesse

Fruit d’un amour inachevé

Peut être jamais commencé

 

La femme que je suis

M’a guidée, pour te parler

Je t’ai raconté ma drôle de vie

Petit homme, petite femme

Passion passée, passion finie

Peut être jamais protégée

 

Le courage que je porte

M’a aidé pour ne pas te mentir et partir

Je te fais la promesse

Je ne t’oublierai jamais

Je t’aimerai toujours

Je serai encore là, crois-moi, jusqu’au bout.


10:47 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/07/2004

sage

Vite la paix s’installe dans mon corps

Dans mon arbre, c’est normal

 

Tu perds ce rire, ces lèvres originales

Ton visage devient anormal

 

Tu cours, tu cours, je t’attends, je t’attends

Mais ne se croise pas, mal !

 

Le monde des gages

T’as rattrapé plus vite, vite

Le monde des sages

C’est terminé pour toi vite, trop vite

Dégage, quitte

 

Je me presse à vivre en ermithage

Oui mon grand, je me fais la malle

 

Serre moi fort dans tes bras

Je vais prendre un virage primordial

 

C’est ainsi que je te laisse seul

Pour t’aider à déchirer ce voile

 

 


13:30 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

poisson volant ...

Parti comme un voleur

 

 

Abandonnée

 

 

Poisson volant

 

 

Seule sur son banc

 

 

 

Bonsoir

 

 

Au revoir

 

 

 

Mais quand ?


10:31 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/07/2004

:)

ca pétille sur mon visage,
oserais-je dire
je me sens bien dans ma peau...
 
c'est le calme après l'orage
juste la pluie
elle vient soulager mon dos...
 
quelle importance mon plumage
enfin brille
a retrouvé mon égo
 
c'est un peu comme un alliage
signe de vie
Marie tu sais il fait beau
 

17:36 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |