22/07/2004

sage

Vite la paix s’installe dans mon corps

Dans mon arbre, c’est normal

 

Tu perds ce rire, ces lèvres originales

Ton visage devient anormal

 

Tu cours, tu cours, je t’attends, je t’attends

Mais ne se croise pas, mal !

 

Le monde des gages

T’as rattrapé plus vite, vite

Le monde des sages

C’est terminé pour toi vite, trop vite

Dégage, quitte

 

Je me presse à vivre en ermithage

Oui mon grand, je me fais la malle

 

Serre moi fort dans tes bras

Je vais prendre un virage primordial

 

C’est ainsi que je te laisse seul

Pour t’aider à déchirer ce voile

 

 


13:30 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.