14/06/2004

le mur du silence

comment s'asseoir devant le mur du silence
sans rien dire sans rien faire
sans sourire et sans repères

comment vouloir le bonheur de ta mère
sans crier je te perd
sans pitié que de misère

comment subir l'étouffement par tes désirs
sans parler avec amour
sans regrets ni détours

tu m'en parleras demain tu promets
tu ne me raconteras rien je le sais

comment jouir de cet amour satyre
sans pleurer sans rêver
sans s'échapper sans s'arrêter

comment te dire
ce que mon cœur veut te dire
sans me trahir sans douleur
sans réconforter tes peurs

et j'ai franchis les portes,
les portes du silences
en pleurant en chantant
soulagée et convoitée

 


17:53 Écrit par marie@ | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.